Actualités

Retour aux actualités

L'UOF suit les pas du système d’éducation en langue française de l’Ontario

An English version follows.

Toronto, le 19 janvier 2022 – C’est la première étape aujourd’hui de ce qui pourrait constituer le portrait de la deuxième cohorte étudiante de l’UOF en septembre prochain avec la parution des demandes d’admission reçues par le Centre d’admission des universités ontariennes (OUAC). Le nombre à peu près stable des demandes confirme l’intention de l’UOF de bâtir une tradition universitaire basée sur des efforts de longue haleine de recrutement et l’élargissement de son offre de programme. La croissance à venir sera un peu à l’image du chemin parcouru par le système d’éducation en langue française en Ontario, voie qui lui a permis de connaître le succès.

Demandes d’admission

Les demandes d’admission enregistrées à ce jour auprès du OUAC démontrent qu’un plus grand nombre d’élèves de l’Ontario ont choisi l’UOF pour leur premier choix d’université en 2022 comparativement à pareille échéance en 2021. Les étudiantes et étudiants internationaux ont également été plus nombreuses et nombreux à déposer une demande d’admission à l’UOF comparativement à la même période l’an dernier. Déjà, près d’une dizaine de personnes ont reçu une réponse positive de la part de l’UOF qui espère les accueillir en septembre prochain. Les statistiques d’aujourd’hui ne sont que la première étape en vue des admissions de l’automne 2022. À titre d’exemple, la progression des demandes d’admission enregistrée au printemps dernier a permis à l’UOF d’accueillir près de 150 étudiantes et étudiants pour sa première année d’activités.

Une tradition à bâtir par étape

Assidûment, l’UOF maintient ses efforts de promotion des programmes et de sa philosophie innovante d’enseignement auprès des élèves des écoles de langue française et de la communauté francophone de l’Ontario. Parallèlement, l’UOF travaille à élargir son offre de programmes ce qui pourrait se traduire rapidement par la création d’un nouveau créneau d’études soit le baccalauréat en éducation (année scolaire 2022-2023). Un programme en gestion et gouvernance pourrait également voir le jour dans un horizon de quelques années, domaine très prisé puisque l’administration compte pour 16 % de tous les programmes en sciences humaines et sociales offerts par les universités ontariennes. Des programmes en matière de santé et de justice en plus de programmes d’études de 2e et 3e cycle viendraient progressivement élargir la gamme de cours de l’UOF.

Éducation de langue française : un exemple à suivre

La croissance du système d’éducation de langue française en Ontario a débuté six années après la création des conseils scolaires en Ontario en 1998. Jusqu’en 2004, les effectifs scolaires des conseils ont même diminué de 4 % avant de prendre une courbe ascendante. Aujourd’hui, il est de notoriété publique que le système d’éducation de langue française de l’Ontario est bien implanté et jouit d’une solide tradition d’excellence. Une tendance de croissance progressive a été observée lors de la création des collèges de langue française en Ontario qui aujourd’hui cumulent les succès. L’Université de l’Ontario français entend s’inspirer des résultats de ses pairs en éducation de langue française afin d’établir une solide tradition universitaire en français dans le centre-sud-ouest de la province au cours des prochaines années.

Source et information :
Claire Francoeur
Claire.francoeur@uontario.ca 
416 459-4993


UOF follows in the steps of Ontario’s French-language education system

Toronto, January 19, 2022 – Today marks the first step towards understanding the composition of the UOF’s second student cohort for next September with the release of preliminary undergraduate application statistics by the Ontario Universities’ Application Centre (OUAC). The relatively stable number of applications to the UOF, compared to last year at this point, confirms UOF’s decision to build a university tradition based on long-term recruitment efforts and the expansion of its program offerings. This future growth will be somewhat similar to the evolution path of Ontario’s French-language education system, a path that has led to the system’s overall success.

Undergraduate applications

The preliminary OUAC statistics indicate that more Ontario students chose UOF as their preferred university choice in 2022 compared to 2021. Also, there are more international students applying to UOF compared to the previous year. To date, nearly ten applicants have received a positive response from UOF, which hopes to welcome them next September. Today’s statistics are just the first step towards Fall 2022 admissions. As a reminder, the increase in undergraduate applications last spring allowed UOF to welcome nearly 150 students in its first year of operation.

Building a tradition, step by step

UOF continues to promote its programs and its innovative teaching philosophy to students in Ontario's French-language schools and to the francophone community in general. At the same time, UOF is working to expand its program offerings, which could quickly translate into the creation of a new area of study through a Bachelor of Education (in the 2022-2023 academic year). A program in management and governance could also be on the horizon in the next few years, an area that is highly valued as administration programs make up 16% of all social sciences and humanities programs offered by Ontario universities. Programs in health and justice, in addition to graduate programs, will gradually expand the range of UOF course offerings.

French-language education: an example to follow

The growth of Ontario’s French-language education system began six years after the creation of French-language school boards in 1998. Up until 2004, student enrolment even declined by 4% before taking an upward trend. Today, it is widely known that Ontario’s French-language education system is well established and has a strong tradition of excellence. A trend of gradual growth was also observed following the creation of Ontario’s French-language colleges, which today are very successful. The Université de l'Ontario français intends to build on the achievements of its peers in French-language education in order to establish a strong university tradition in French for central and south-western Ontario in the coming years.

Information :
Claire Francoeur
Claire.francoeur@uontario.ca
416 459-4993