Actualités

Retour aux actualités

Bulles de vœux et coupure d’un ruban vert marquent l’inauguration de l’Université de l’Ontario français

Toronto, 12 novembre 2021 – Près de 500 personnes ont souhaité un avenir resplendissant à l’Université de l’Ontario français (UOF) lors de son inauguration tenue ce jour à Toronto. Des bulles de vœux se sont entrecroisées sur le campus du 9, rue Lower Jarvis de même que sur les réseaux sociaux puisque plus de 300 personnes ont foulé le tapis vert déroulé pour l’occasion pendant que plus de 150 autres se joignaient à l’activité via la chaîne YouTube de l’UOF. Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

La communauté a pu assister à une série de discours dont ceux de la présidente du Conseil de gouvernance de l’UOF, Mme Dyane Adam, et du recteur de l’UOF, M. Pierre Ouellette.

Mme Adam a parlé du projet de société que représente l’Université : « L’UOF appartient à chaque personne qui parle français en Ontario. Elle est le fruit du travail et surtout de la résilience de toutes celles et de tous ceux qui ont gardé la tête haute au fil des ans malgré les défis. Fort de cet héritage, l’établissement peut maintenant se déployer à son rythme, vers un succès assuré. » M. Ouellette a renchéri : « À l’expression consacrée du « par et pour », j’ajouterais aussi le mot comme : « par, pour et comme », dans le sens de « par et pour et qui lui ressemble ». Pour que son succès s’inscrive dans la durée, l’Université de l’Ontario français doit être le portait de la communauté qu’elle cherche à servir et cette communauté est riche de la diversité ethnoculturelle qui la compose. »

Des ministres fédéraux et provinciaux, dont l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles du Canada, les honorables Jill Dunlop, ministre des Collèges et des Universités et Caroline Mulroney, ministre des Transports et des Affaires francophones de l’Ontario ont également pris la parole.

Des performances artistiques ont ponctué l’événement, notamment celle des élèves du Centre d’excellence artistique de l’Ontario qui ont entonné le Ô Canada suivi par celle des élèves du Conseil scolaire catholique MonAvenir et du Conseil scolaire Viamonde qui se sont réunis pour chanter Notre Place.

Autre point fort de l’événement, l’artiste algonquine et franco-ontarienne, Makhena Rankin Guérin a livré une magnifique performance sous les regards des invités.  Ceci a mené au dévoilement de la première œuvre artistique ornant les murs de l’UOF : une sublime murale créée par l’artiste graffeuse métissée originaire de Field, Mique Michelle. Haute en couleur et en messages l’œuvre se trouve à l’entrée du campus et mesure plus de 9 mètres de long.  L’artiste avait carte blanche pour la conception de son œuvre et a choisi d’y représenter la jeune Makhena, ainsi qu’un colibri, une lune et plusieurs clins d’œil à des personnalités et à des événements qui résonnent avec ses expériences, mais aussi, avec les luttes qui ont mené à la création de l’Université. Mique Michelle a passé une semaine en résidence à l’UOF pour cette majestueuse œuvre réalisée par des techniques d’art du graffiti et d’arts urbains. À voir!   

En conclusion de l’activité, les participants ont découvert sous leurs sièges des bouteilles de savon pour faire des bulles et offrir leurs vœux à l’UOF avant que la coupure du ruban vert vienne clôturer l’inauguration de l’Université.

Construction
Situé au 9, rue Lower Jarvis, le campus de l’UOF a été aménagé au cours des 18 derniers mois, en pleine pandémie de COVID-19. Le projet a été réalisé selon les échéanciers permettant à l’Université d’accueillir sa première cohorte étudiante le 7 septembre dernier dans l’édifice Art scape Daniel’s Launch Pad. L’espace de 50 000 pieds carrés, à la fine pointe de la technologie, est situé dans le quartier de l’innovation à Toronto, en bordure du lac Ontario. Les architectes de la firme Gow Hastings Architects ont conçu les plans qui ont été réalisés par l’entrepreneur en construction BDA Inc, alors que le projet était sous la supervision de Colliers Project Leaders et The Finlayson Practice.

À propos de l’Université de l’Ontario français 

L’Université de l’Ontario français (UOF) est un établissement innovant axé sur la création et la mobilisation des connaissances en français. L’excellence, la pluralité, l’inclusion et la collaboration guident l’UOF dans toutes ses activités. Elle préconise des démarches d’apprentissage et de recherche faisant appel à diverses disciplines, fondées sur la découverte, la collaboration et l’expérience. Gouvernée par et pour les francophones de l’Ontario, elle offre une éducation résolument connectée sur le monde favorisant un exercice écoresponsable de la citoyenneté.

Source et information :
Anaïs Latulippe
Anais.latulippe@uontario.ca