À l'échelle humaine

Une université de petite taille:

  • où les membres du personnel enseignant connaîssent un grand nombre d'étudiantes et d'étudiants
  • où la santé et le bien-être de toutes et de tous sont valorisés
  • où les relations interpersonnelles gratifiantes sont au coeur de notre action au quotidien

La collaboration avant tout

Nos programmes d’études font une grande place à la collaboration, une compétence très valorisée sur le marché du travail. Nous le mettons en œuvre entre les étudiantes et étudiants, entre ces derniers et le corps professoral, entre les professeures et les professeurs, entre le milieu universitaire et la collectivité dans laquelle nous nous s’inscrivons.

Équité, diversité et inclusion

L'Université de l’Ontario français s'engage à promouvoir la diversité, l'égalité, l'équité et l'inclusion dans sa communauté. L’UOF croit fermement que chaque personne détient un ensemble de valeurs et de croyances qui lui sont uniques. Celles-ci font d’elles des membres à part entière qui doivent être valorisés et intégrés afin qu’elles s’épanouissent tout au long de leur passage dans notre université. 

À l'Université de l’Ontario français, la diversité est célébrée et vue comme un atout. Nous croyons que le respect de la pluralité de point de vue fait de notre établissement un environnement inclusif et sécuritaire pour toutes et tous.

Nous t’attendons à l’UOF comme tu es. Ne change pas, nous voulons que tu puisses te sentir toi-même, car pour nous, toute différence est une force.

Déclaration de reconnaissance territoriale

Nous reconnaissons que l’Université de l’Ontario français se situe sur un vaste territoire régi par la ceinture Wampum d’un seul bol, ou d’une seule assiette, qui scelle une entente de coexistence, de protection et d’utilisation des ressources autour des Grands Lacs. Témoin de milliers d'années d’activité et de coexistence humaine, notre territoire, Toronto, se veut toujours un lieu de rencontre fréquenté et adopté par plusieurs peuples autochtones provenant des quatre coins de l'île de la Tortue. Nous sommes reconnaissants envers ces premiers peuples d’avoir la possibilité de nous rencontrer et de travailler sur ce territoire.

La présente version de la déclaration de reconnaissance territoriale a été principalement rédigée par Serge Gagnon, Métis auto-identifié, sous la recommandation de la Direction de l'éducation autochtone du ministère des Collèges et Universités de l'Ontario.