Mot du recteur

Chères amies, chers amis de l’Université de l’Ontario français,

Nous vivons ensemble la toute première rentrée scolaire à l’Université de l’Ontario français (UOF), ce projet mobilisateur pour la province et la francophonie, située en plein centre-ville de Toronto. Le tout nouveau campus est prêt et le personnel de l’UOF est fébrile d’accueillir les étudiantes et étudiants.

Chères étudiantes et chers étudiants, en tant que recteur de l’UOF, je tiens à vous souhaiter une bonne rentrée. Je vous félicite d’avoir fait le choix de l’innovation et vous remercie de nous faire confiance. Notre objectif est de vous accompagner tout au long de votre développement.

Bien que l’UOF réinvente les modèles universitaires, nos enseignements n’en sont pas moins étroitement liés aux exigences du marché du travail et aux communautés dans lesquelles vous vous engagerez au terme de vos études ici. L’UOF est composée d’une équipe talentueuse, prête à mener cet établissement créé par et pour les francophones de l’Ontario vers un succès à l’échelle locale et au-delà de nos frontières. 

Il n’y a rien de banal à la création d’une nouvelle université . Dans le cas de l’UOF, elle résulte de la forte mobilisation d’une foule d’intervenantes et d’intervenants qui ont su déceler la pertinence et l’importance d’un tel établissement, non seulement pour la vitalité de la communauté aujourd’hui, mais aussi pour les futures générations de Franco-Ontariens. Ainsi, c’est grâce à des efforts colossaux rapidement déployés que se met dès maintenant en action cette université qui veut faire les choses différemment, parce que l’UOF et une université innovante : une promesse tangible que nous démontrerons au quotidien.

D’ici à notre prochaine communication, je tiens à remercier chaleureusement l’équipe de l’UOF, dynamique et aguerrie, et tous nos partenaires qui depuis les débuts sont à nos côtés pour créer l’Université de l’Ontario français.   Au fil des semaines, des semestres et des années nous serons, toutes et tous, en mesure de voir grandir et s’épanouir l’UOF à l’échelle provinciale, nationale et internationale.

Au plaisir de se retrouver très prochainement,   

 

Pierre Ouellette
Recteur