Sauter au contenu principal Sauter au bas de page

TORONTO – Après les doutes semés par Dyane Adam sur l’ouverture de l’Université de l’Ontario français en 2020, la ministre des Affaires francophones Marie-France Lalonde a évoqué la possibilité d’un «site temporaire avec certains programmes».

Back to top
Close Offcanvas Sidebar