Sauter au contenu principal Sauter au bas de page

L’Ontario boucle aujourd’hui sa deuxième semaine complète de distanciation sociale amenant l’équipe de l’UOF comme des centaines de milliers de personnes à recourir au télétravail. Même si nous sommes déjà, toutes et tous, bien habitués aux nouvelles technologies qui nous permettent depuis longtemps d’utiliser la vidéoconférence, les partages virtuels d’information et autres, il faut reconnaître que les derniers jours ont été très différents. Certains d’entre nous jonglent avec nos dossiers en même temps que nous répondons à nos obligations familiales, parce que les enfants ou nos proches se retrouvent maintenant dans notre bulle de travail.​ ​Cette situation est d’autant plus stressante que personne ne peut mettre une date de fin à la présente situation et qui plus est plusieurs ont perdu leur emploi.​

L’important aujourd’hui est donc de relativiser la situation et de prendre les choses comme elles viennent. Le monde entier fonctionne selon les conditions requises pour vaincre le Covid-19 et nous devons faire de même, et suivre les normes déterminées par les autorités sanitaires et les gouvernements.  

Prendre soin de sa santé physique et mentale reste la priorité en ce moment, parce que les changements imposés sur nos conditions de vie ont un impact sur notre tempérament et notre moral.

En tant que communauté francophone et ontarienne, prenons soin de nous et poursuivons cette route ensemble.

​Bon week-end​

Dyane Adam

Présidente du Conseil de gouvernance

Université de l’Ontario français

Back to top
Close Offcanvas Sidebar