Sauter au contenu principal Sauter au bas de page
Dyane Adam, présidente du Conseil de gouvernance de l'Université de l'Ontario français

Originaire de Casselman en Ontario, Madame Dyane Adam est présidente du Conseil de gouvernance de l’Université de l’Ontario français depuis mai 2018, après avoir présidé les travaux menant à la création de l’Université. Gestionnaire chevronnée dans les secteurs universitaires, de la fonction publique et de la pratique privée, elle est reconnue pour ses capacités de communication et de mobilisation dans le développement organisationnel. Elle est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en psychologie clinique de l’Université d’Ottawa.

D’abord professeure de psychologie clinique à l’Université d’Ottawa, à l’Université Laurentienne et au Collège Glendon, elle occupera les fonctions de vice-rectrice adjointe en enseignement et services en français à l’Université Laurentienne pour ensuite devenir principale du Collège Glendon de l’Université York à Toronto.

Au cours des années, Madame Adam a milité en faveur de la reconnaissance des droits de la minorité linguistique francophone, de la condition féminine, de la santé et de l’éducation postsecondaire au sein de plusieurs organismes nationaux et internationaux, dont la Société canadienne pour l’étude de l’enseignement supérieur, le Regroupement des universités de la Francophonie hors Québec, l’Agence universitaire de la Francophonie et l’Association des Ombudsmans et médiateurs de la Francophonie. En 1999, sous recommandation du Premier ministre Jean Chrétien, elle fut nommée par le Parlement canadien au poste de Commissaire aux langues officielles du Canada, chargée de veiller à la mise en œuvre de la Loi sur les langues officielles, un poste qu’elle a occupé jusqu’en 2006. À titre de première femme à occuper ce poste, elle a exercé une influence déterminante sur l’élaboration du premier Plan d’action sur les langues officielles et a joué un rôle central dans la modification et le renforcement de la partie VII de la Loi sur les langues officielles portant sur la promotion du bilinguisme canadien et le développement des communautés linguistiques vivant en situation minoritaire.

Pour l’ensemble de ses réalisations, elle s’est vu décerner des doctorats honorifiques de l’Université McGill, de l’Université d’Ottawa, de l’Université de Moncton, de l’Université Saint-Paul, de l’Université laurentienne et du Collège Boréal. Elle a entre autres été nommée Membre de l’Ordre du Canada, Chevalier de l’Ordre de la Pléiade de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques de la République française. En son honneur, le Conseil scolaire Viamonde a baptisé en son nom une école élémentaire à Milton, en 2019.

Back to top
Close Offcanvas Sidebar