Sauter au contenu principal Sauter au bas de page

Olivier Champagne-Poirier réalisera une recherche sur les non-publics du Musée national des beaux-arts du Québec

Toronto, le  26 septembre 2019 – L’Université de l’Ontario français (UOF) a le plaisir d’annoncer le recrutement de son tout premier stagiaire postdoctoral. Il s’agit d’Olivier Champagne-Poirier qui effectuera un projet de recherche portant sur les non-publics du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), et ce grâce à une bourse de recherche accordée par l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), le Fonds de Recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et le MNBAQ.

Le projet de recherche postdoctoral est supervisé par Jason Luckerhoff, vice-recteur au développement des programmes et des savoirs à l’UOF. Il consiste en l’étude des non-publics du MNBAQ en portant attention aux raisons données par les non-visiteurs pour expliquer leur désintérêt. Aux fins du projet, le stagiaire postdoctoral à l’UOF collaborera étroitement avec l’équipe du MNBAQ pour revoir sa planification stratégique et son plan de développement de publics en fonction des résultats qui seront obtenus. « Je suis honoré de réaliser ce projet de recherche au sein de l’UOF, qui plus est en tant que tout premier stagiaire postdoctoral. C’est avec grand plaisir que, dans les prochains mois, je travaillerai avec les gestionnaires du MNBAQ pour contribuer à la croissance des corridors d’accès à l’univers de l’art et pour encourager les publics à profiter des 40 000 œuvres qui ornent les murs du musée », a déclaré Olivier Champagne-Poirier.

La stagiaire postdoctoral est également chargé de cours au Département de communication de l’Université de Sherbrooke. Il est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en communication et termine actuellement un doctorat en lettres, concentration communication sociale, à l’UQTR. Durant les sept dernières années, il s’est intéressé aux non-publics d’organismes œuvrant dans des domaines culturels variés. Ses travaux lui ont mérité l’appui, notamment, des Fonds de recherche du Québec- Société et culture et du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada. « Il est un chercheur talentueux et dynamique qui a su innover en méthodologie de la recherche et en pédagogie. Il a notamment participé à des projets de recherche inductifs et transdisciplinaires dans une démarche partenariale. Il saura contribuer efficacement au développement de la recherche au sein de l’UOF », a expliqué Jason Luckerhoff, vice-recteur au développement des programmes et des savoirs de l’université.

Le Musée national des beaux-arts du Québec a pour fonctions de faire connaître, de promouvoir et de conserver l’art québécois de toutes les périodes, de l’art ancien à l’art actuel, et d’assurer une présence de l’art international par des acquisitions, des expositions et d’autres activités d’animation.

À propos de l’UOF

L’Université de l’Ontario français est issue du 21e siècle et elle prépare à l’exercice de la citoyenneté et aux occupations de demain. Gouvernée par et pour les francophones de l’Ontario, elle opère en français et est résolument connectée sur le monde. Le pluralisme, l’innovation, la collaboration et l’excellence guident l’UOF dans toutes ses activités. La connaissance est au cœur de son mandat. Elle facilite sa création, sa mobilisation et sa circulation dans des démarches de recherche et d’apprentissage transdisciplinaires, inductives et fondées sur l’expérience.

Pour tout renseignement ou toute demande d’entrevue :
Housseyn Belaiouer
Chargé de communication et promotion
Envoyer un courriel à housseyn.belaiouer@uontario.ca
Téléphoner à Housseyn Belaouier (416) 428-7433

Back to top
Close Offcanvas Sidebar