Sauter au contenu principal Sauter au bas de page

La professeure Linda Cardinal est prêtée pour un an

Toronto, le 21 mai 2019 – L’Université de l’Ontario français (UOF) a reçu une offre de soutien concret au développement de la recherche de la part de l’Université d’Ottawa, un partenaire académique important de l’UOF. Il s’agit du prêt des services de la professeure Linda Cardinal pour un mandat d’un an à partir du 1er juillet 2019. Titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l’Université d’Ottawa, la professeure Cardinal est aussi une spécialiste de la mobilisation des connaissances et de la recherche partenariale. Au cours de la prochaine année, elle travaillera au développement de la recherche financée et de la recherche partenariale, à titre de chargée de mission.

Dans le cadre de ses fonctions avec l’UOF, la professeure Cardinal contribuera au développement de  la stratégie de recherche qui accompagnera la mise en place du Carrefour francophone du savoir et de l’innovation. Elle travaillera à réaliser une consultation auprès des partenaires du Carrefour et des membres de la communauté francophone en vue de concevoir, de préparer et de préciser les conditions de mise en œuvre du plan stratégique en recherche. La professeure Cardinal contribuera également à la conception, à l’organisation et la tenue d’une École d’été sur la mobilisation des connaissances et à la réalisation du projet pilote de recherche partenariale mené avec Reflet Salvéo. « Des universités de partout au pays soutiennent l’UOF. Le vice-recteur au développement des programmes et des savoirs, Jason Luckerhoff, est prêté par le réseau de l’Université du Québec et l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ce deuxième prêt de l’Université d’Ottawa montre que les universités de l’Ontario et du Québec souhaitent travailler avec nous pour développer cette université essentielle pour notre communauté. Nous sommes présentement en discussion avec d’autres universités qui veulent aussi nous soutenir de façon similaire. La professeure Cardinal est une chercheure de haut calibre et des plus dynamiques qui cumule expertise et expérience. Sa contribution à la réalisation de la mission de l’UOF aura indéniablement un impact positif sur le développement social et économique des francophones et des francophiles en Ontario», a souligné Dyane Adam, présidente du Conseil de gouvernance. « L’Université d’Ottawa est résolument engagée à contribuer activement à l’élargissement de l’offre de cours en français dans la région de Toronto et la nomination de Mme Cardinal s’inscrit dans cette mouvance. Je suis convaincu que Mme Cardinal saura faire profiter l’UOF de son expertise et de ses connaissances.  Elle est une chercheure de tout premier plan en matière de francophonie et nul doute qu’elle saura guider avec succès l’élaboration d’un plan stratégique en recherche pour l’UOF », a déclaré le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont.

Madame Cardinal est professeure à l’École d’études politiques et titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l’Université d’Ottawa. Elle est reconnue au plan international pour ses travaux sur les régimes linguistiques comparés, le constitutionnalisme, la citoyenneté et les minorités. Elle a publié et dirigé de nombreux travaux sur les politiques linguistiques et l’action publique des minorités linguistiques au Canada et à l’international dans les domaines de la justice, la santé mentale, l’éducation et la politique municipale. De 2011 à 2014, la professeure Cardinal a été la première coordonnatrice du programme en Études des francophonies. Elle a été responsable du programme de doctorat en science politique de 2014 à 2016 et est présentement directrice du programme de premier cycle en science politique. De 2012 à 2015, elle a siégé au Bureau des Gouverneurs de l’Université d’Ottawa. Elle a siégé au Sénat de 2017 à titre de Collègue universitaire au Conseil des universités de l’Ontario et est membre du Conseil des gouverneurs de la Commission ontarienne du droit. Au cours de sa carrière, elle s’est vu décerner plusieurs prix de mérite et de reconnaissance. Elle a notamment été élue membre de la Société royale du Canada et a reçu l’Ordre du Canada pour ses recherches sur les politiques publiques et les droits linguistiques. « Je remercie l’Université d’Ottawa de son appui et de sa reconnaissance du rôle crucial que joue l’Université de l’Ontario français au sein de la région de Toronto et la francophonie ontarienne. Je suis ravie de cette nomination, car c’est une reconnaissance du rôle clé de la recherche pour l’avancement de la francophonie au Canada. Pour la chercheure que je suis, c’est emballant, car en plus de mes travaux sur la politique linguistique, je me trouverai à poursuivre et à instituer dans un cadre novateur une approche que j’ai élaborée au sein de ma chaire de recherche dans le domaine de la gouvernance communautaire en francophonie», a témoigné la professeure Cardinal.

À propos de l’UOF

L’Université de l’Ontario français est issue du 21e siècle et elle prépare à l’exercice de la citoyenneté et aux occupations de demain. Gouvernée par et pour les francophones de l’Ontario, elle opère en français et est résolument connectée sur le monde. Le pluralisme, l’innovation, la collaboration et l’excellence guident l’UOF dans toutes ses activités. La connaissance est au cœur de son mandat. Elle facilite sa création, sa mobilisation et sa circulation dans des démarches de recherche et d’apprentissage transdisciplinaires, inductives et fondées sur l’expérience.

– 30 –

Pour tout renseignement ou toute demande d’entrevue :
Housseyn Belaiouer
Chargé de communication et promotion
Envoyer un courriel à housseyn.belaiouer@uontario.ca
Téléphoner à Housseyn Belaouier (416) 428-7433

Back to top
Close Offcanvas Sidebar