Études

Formation et recherche

La formation à l’Université de l’Ontario français

La mission première d’une université est d’offrir à l’ensemble de la population des programmes de formation permettant aux diplômées et aux diplômés d’exercer un emploi de leur choix et de contribuer au mieux-être de la société. Les programmes de formation universitaire doivent ainsi répondre à des besoins pressants de la société (par ex. développement économique, pénurie dans certains secteurs professionnels) tout en s’inspirant de savoirs de pointe et en contribuant à l’avancement des connaissances (par ex. une meilleure compréhension des enjeux d’actualité). 

L’Université de l’Ontario français remplit sa mission de formation en offrant des programmes de 1er cycle (par ex. microprogramme, certificat, baccalauréat) et de 2e cycle (par ex. diplôme, maîtrise) en lien avec diverses thématiques des sciences humaines et sociales (par ex. la pluralité humaine, les environnements urbains, les cultures numériques, l’économie et l’innovation sociale, l’enseignement et l’apprentissage). La formation à l’UOF s’adresse autant è de jeunes adultes visant à intégrer le marché du travail qu’à des adultes seniors souhaitant alimenter leur curiosité, en passant par des professionnelles et des professionnels qui cherchent à développer leurs compétences en continu.

À l’Université de l’Ontario français, l’expérience des étudiantes et des étudiants est au cœur de la réflexion sur la formation. Que ce soit dans les cours eux-mêmes ou dans les programmes de formation, tout est mis en œuvre pour favoriser le développement de compétences par les étudiantes et étudiants. L’enseignement fait appel à des méthodes innovantes qui reposent sur la collaboration, la découverte et l’expérience. Ainsi, les apprentissages sont toujours ancrés dans la réalité et sont facilement transférables à des situations professionnelles et/ou personnelles choisies. Par ailleurs, les programmes sont construits en intégrant diverses disciplines pour permettre aux étudiant-e-s d’appréhender les enjeux actuels dans toute leur complexité (par ex. l’environnement, l’immigration, le numérique, le chômage, le décrochage scolaire). 

 

La recherche à l’Université de l’Ontario français

Le savoir est la matière première de l’université. On le retrouve dans tous les cours et dans tous les programmes de formation. Il est le résultat de travaux entrepris par des chercheures et des chercheurs provenant de toutes les parties du monde et ce, depuis des millénaires. Ainsi, l’université utilise non seulement le savoir dans sa mission de formation mais elle contribue aussi au développement du savoir par l’entremise de sa mission de recherche. 

L’Université de l’Ontario français est une université créée par et pour la population francophone de l’Ontario, du Canada et du monde entier. Ses activités de recherche font appel à diverses disciplines des sciences humaines et sociales de façon à répondre à des questions de grande importance pour la société (par ex. l’environnement, l’immigration, le numérique, le chômage, le décrochage scolaire). Ses activités de recherche sont aussi collaboratives, c’est-à-dire qu’elles impliquent les citoyen-ne-s dans les diverses étapes des projets de recherche de façon à mieux ancrer les découvertes dans la réalité de leur quotidien. 

Durant leur passage à l’UOF, les étudiantes et les étudiants apprennent à utiliser des méthodes et des résultats de recherche de façon à informer leurs interventions professionnelles futures. Que ce soit au sein d’une entreprise, d’un organisme communautaire, d’un service gouvernemental ou d’une structure à vocation culturelle, les diplômées et diplômés de l’UOF sont en mesure de prendre des décisions informées par les savoirs et les méthodes de pointe. 

Les membres du corps professoral sont quant à eux impliqués dans divers projets de société où leurs compétences scientifiques sont mises à profit. La communauté UOF fait donc appel à la recherche dans ses activités de formation (par ex. dans ses cours et dans ses programmes) et contribue au développement des savoirs par ses activités de recherche (par ex. publications, conférences, interventions publiques).