Corps professoral 2022- 2023

Constitué d’expertes et d'experts francophones et francophiles formés partout au pays et à l’étranger, le corps professoral de l’UOF assure une pluralité et une qualité de points de vue dans les cours tout comme dans l’espace francophone sud-ontarien qu’il révolutionne. Faites connaissance avec elles et eux en découvrant leurs biographies et leurs champs d’expertise.

Christine Beaudoin

Professeure adjointe en méthodologie de recherche et interventions transdisciplinaires

Diplômes et coordonnées

  • PhD Sociologie, Université d’Ottawa, 2022.
  • Maîtrise Anthropologie, Université d’Ottawa, 2018.
  • Baccalauréat spécialisé Psychologie, Université d’Ottawa, 2015.

Adresse courriel: christine.beaudoin@uontario.ca

Biographie

Christine Beaudoin détient un doctorat en sociologie et franchit souvent les frontières disciplinaires. Elle a une formation en sciences sociales de l’Université d’Ottawa et elle a travaillé comme stagiaire postdoctorale dans le département de biologie de l’Université Carleton. Elle collabore fréquemment avec d’autres disciplines (biologie, écologie, arts), mais aussi avec des gens en dehors de l’académie (gouvernements, groupes communautaires, organismes à but non lucratif). Ses travaux portent sur les interactions entre les humains et les non-humains dans le contexte de la recherche et des prises de décisions liées à l’environnement. Elle utilise un vaste éventail de méthodes, incluant des méthodes mixtes et participatives, pour mieux comprendre les dimensions sociales et humaines d’enjeux socio-écologiques. Elle est membre du conseil d'administration de l'Association canadienne d'études environnementales (ACÉE) depuis 2020.

Champs d’intérêt | expertises

  • Méthodes de recherche
  • Collaboration et méthodes participatives
  • Multi, inter et transdisciplinarité
  • Études des sciences
  • Approches socio-écologiques
  • Relations humain-environnement
  • Non-humains
  • Conservation

Marie-Élaine Bourgeois

Professeure associée dans le tronc commun de l’Université de l’Ontario français et coordonnatrice du Centre de la réussite étudiante.

Diplômes et coordonnées

  • 2015. PhD ABD, Université de Toronto (Toronto), Mythocritique de l’imaginaire amérindien chez trois auteurs québécois contemporains
  • 2006. Maitrise, Université de Sherbrooke (Québec) Le récit de voyage fictif contemporain chez quatre auteurs québécois
  • Baccalauréat, Université de Sherbrooke (Québec)

Adresse courriel: marie-elaine.bourgeois@uontario.ca

Biographie

Marie-Élaine Bourgeois possède une formation en littérature québécoise. Ses recherches s’inscrivent dans la pluridisciplinarité et portent sur la fiction, l’imaginaire et la mythologie. Depuis 2009, elle s’intéresse à l’influence de la culture autochtone sur la littérature québécoise. Sa thèse de doctorat, toujours en cours (PhD ABD), s’intitule Mythocritique de l’imaginaire amérindien chez trois auteurs québécois contemporains. Parallèlement, elle enseigne au Collègle Glendon de l’Université York depuis 2007 où elle dirige le Centre de rédaction en plus de se spécialiser dans les cours d’écriture pour francophones et de coordonner le Certificat d’excellence bilingue/trilingue du Collège. Elle a rejoint les rangs de l’Université de l’Ontario français à l’automne 2022 à titre de professeure associée.

Champs d’intérêt | expertises

  • Littérature québécoise
  • Récit de voyage
  • Théories de l’imaginaire
  • Anthropologie/ethnologie
  • Mythologie amérindienne
  • Méthodologie de recherche, méthodologie littéraire
  • Rédaction académique universitaire
  • Enseignement du français langue première/français langue seconde
  • Enseignement de la grammaire

Guillermo Candiz

Professeur adjoint au pôle d’études et de recherche de la Pluralité humaine

Diplômes et coordonnées

  • Ph.D. Géographie. Département de géographie. Université Laval (Québec, Canada).
  • Maître ès arts (M.A) en études internationales. Institut des hautes études internationales (HEI). Université Laval. (Québec, Canada)
  • Baccalauréat en science politique.      Faculté de Science politique et relations internationales. Université nationale de Rosario (Argentine)

Adresse courriel: guillermo.candiz@uontario.ca

 

Biographie

Guillermo Candiz est docteur en géographie pour l’université Laval et membre associé de la Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiales. Il a réalisé ses études de baccalauréat en Science politique à l’Université Nationale de Rosario, Argentine, et il a obtenu une maitrise en Études internationales à l’École supérieure d’études internationales à l’Université Laval. Également, il a effectué des études postdoctorales à l’Université de Windsor et à l’Université de Montréal.

Ses travaux portent sur les dynamiques migratoires dans les Amériques et en Afrique du Nord. Ses recherches se penchent sur les projets et trajectoires migratoires des migrants irréguliers, les programmes de régularisation migratoire, les flux intergénérationnels de soins (transnational care), les programmes de migration saisonnière et les enjeux géopolitiques des migrations. Il a réalisé ses travaux de doctorat et postdoctorat avec l’appui financier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et du Fonds de Recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Il a publié plusieurs articles de recherche scientifique dans des revues et des livres universitaires et de vulgarisation scientifique. Ses publications les plus récentes sont : Understanding Migrant Farmworkers’ Health and Well-Being during the Global COVID-19 Pandemic in Canada: Toward a Transnational Conceptualization of Employment Strain. International Journal of Environmental Research and Public Health (2022), écrit en collaboration avec Vosko, L.,Basok,T., Spring, C., et George, G.;   « Le droit à la ville ou le droit à la mobilité? Les demandeurs d'asile d'Amérique centrale en attente dans l'espace urbain tijuanense ». Le Géographe canadien (2021); “Intensity and Uncertainty: Performing Border Conflicts at the US-Mexico Borderlands”. Population, Space and Place (2021) et Containing mobile citizenship: changing geopolitics and its impact on solidarity activism in Mexico. Citizenship Studies (2020), écrites en collaboration avec Tanya Basok; “Regularisation Policy and “Migration Projects”: The Case of Sub-Saharan Migrants in Morocco”. Cuadernos Geográficos (2019); et “The politics of ‘waiting’ for care: Immigration policy and family reunification in Canada”, Journal of Ethnic and Migration Studies (2019), écrit en collaboration avec Danièle Bélanger.

Champs d’intérêt | expertises

  • Trajectoires migratoires
  • réfugiés 
  • demandeurs d’asile
  •  migrations forcées
  •  migrations irrégulières
  •  migrations temporaires
  •  migration et changement climatique
  •  Migration et développement
  • politiques migratoires
  • études des frontières
  • enjeux géopolitiques des migrations

Linda Cardinal

Vice-rectrice adjointe à la recherche, professeure rattachée au pôle en pluralité humaine, directrice de la revue Enjeux et sociétés

Diplômes et coordonnées

1987 Doctorat, Sociologie, École des Hautes études en sciences sociales (Paris, France).

Adresse courriel: linda.cardinal@uontario.ca.

Biographie

Linda Cardinal a formé des générations d’étudiant.e.s à titre de professeure de science politique à l’Université d’Ottawa. Elle a aussi été directrice de l’Agence Universitaire de la Francophonie pour les Amériques à Montréal. Reconnue internationalement pour ses travaux sur les régimes linguistiques comparées, la citoyenneté et les minorités, elle a publié State Traditions and Language Regimes (codir. Selma Sonntag, 2015), Une tradition et un droit (en coll. avec Sébastien Grammond, 2017) et Philippe Garigue et l’étude du Canada français (en coll. avec Martin Normand, 2022). Elle fait partie des codirecteurs du Routledge Handbook of Language Policy and Planning (à paraître) et de States of Language Policies (Cambridge University Press).  

Linda Cardinal est secrétaire de l’Académie des sciences sociales de la Société royale du Canada. Elle est membre fondatrice de l’Acfas-Toronto.

Champs d’intérêt | expertises

  • Régimes linguistiques comparées,
  • politiques linguistiques,
  • citoyenneté et minorités,
  • constitutionnalisme et fédéralisme,
  • politique canadienne et québécoise,
  • francophonie canadienne.

Laurie Carlson Berg

Professeure titulaire et responsable du pôle d’études et de recherche en Enseignement et apprentissage.

Diplômes et coordonnées

B.A., B.Ed., (Université d’Ottawa);
M.A., Ph.D. (psychologie scolaire; University of Toronto)

Adresse courriel: laurie.carlsonberg@uontario.ca

Biographie

Laurie Carlson Berg est une professeure chevronnée dans la formation initiale à l’enseignement et une leader pédagogique dynamique.  Ses pratiques s’informent de ses années d’enseignement aux niveaux primaire, moyen, et intermédiaire ainsi que celles dans le rôle de psychologue scolaire. Chercheure engagée au sein de la francophonie canadienne, son enseignement et ses recherches ont pour point de mire l’inclusion scolaire en milieu francophone minoritaire dans un contexte de diversité. Ses travaux actuels portent sur le décrochage des enseignants novices œuvrant en français hors Québec et le leadership scolaire axé vers le bien-être. En plus de son dévouement à la formation de futurs enseignants et de futurs chercheurs, Carlson Berg amène à l’UOF ses partenariats pancanadiens et ses collaborations de longue date. Carlson Berg est membre du Réseau de recherche et de valorisation de la recherche sur le bien-être et la réussite en contexte de diversité (RÉVERBÈRE) et co-fondatrice du réseau des éducateur·trice·s connecté·e·s, humain·e·s, authentique·s en contexte universitaire franco-minoritaire (RÉCHAUF).

Champs d’intérêt | expertises

  • l’inclusion scolaire;
  • la diversité des populations scolaires;
  • la francophonie en milieu minoritaire canadien;
  • le bien-être et la persévérance des enseignants novices;
  • le yoga du rire; et
  • le leadership scolaire axé vers le bien-être et la réussite scolaire dans un contexte de diversité

Chedrak Chembessi

Professeur adjoint au pôle d’études et de recherche en Economie et innovation sociale.

Diplômes et coordonnées

  • PhD Aménagement du Territoire et Développement Régional – Université Laval
  • Doctorat en Géographie Économique – Université de Limoges (France)
  • Maîtrise en Construction et Gestion des Territoires Durables – Université de Limoges (France)
  • Maitrise en Analyse et Politiques Économiques – Université de Parakou (Bénin)

Adresse courriel : chedrak.chembessi@uontario.ca

Biographie

Chedrak Chembessi est titulaire d’un doctorat en Aménagement du Territoire et Développement Régional de l’Université Laval et d’un doctorat en Géographique Économique de l’Université de Limoges (France). Il a effectué ses études de baccalauréat et de maîtrise en Analyse et Politique Économiques à l’Université de Parakou (Bénin). Il détient aussi une maîtrise en Construction et Gestion des Territoires Durables de l’Université de Limoges. Avant de se joindre à l’UOF, M. Chembessi a connu plusieurs expériences d’enseignement à l’Université de Limoges (2017-2020) et à l’Université de Saint Boniface à Winnipeg (2020-2021). Il a aussi travaillé pour différents organismes publics nationaux et internationaux, notamment pour le ministère de l’Énergie et des Ressources Naturelles (MERN) du Québec, l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), etc. Ses travaux de recherche portent sur les expérimentations de transition, notamment sur l’économie circulaire, la gestion durable des ressources naturelles, le développement territorial, les processus d’innovation, etc.

 https://scholar.google.com/citations?user=AmJg_l0AAAAJ&hl=fr&oi=ao Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Champs d’intérêt | expertises

  • Économie circulaire – Écologie industrielle
  • Modèles d’affaires durables
  • Histoire des Faits Économiques
  • Gestion durable des Ressources Naturelles
  • Aménagement et Planification Territoriales
  • Analyse Régionale du Développement
  • Coopération, Jeux d’Acteurs et Action collective
  • Politiques publiques en environnement
  • Transition écologique
  • Innovations environnementales

Thomas Chiasson-LeBel

Professeur adjoint au pôle d’études et de recherche en Économie et innovation sociale.

Diplômes et coordonnées

  • PhD    Science politique, Université York, Toronto (Canada), 2016
  • Diplômes d’études supérieures spécialisées (Graduate Diploma) en études latino-américaines et caribéennes de la Faculté des études supérieures, Université York, Toronto (Canada), 2016
  • Maîtrise Sociologie, Université du Québec à Montréal, 2009
  • Baccalauréat    Sociologie, Université du Québec à Montréal, 2005

Adresse courriel: thomas.chiasson-lebel@uontario.ca.

Biographie

Thomas Chiasson-LeBel a été professeur à la Faculté latino-américaine des sciences sociales (FLACSO) de l’Équateur, université qui fait partie d’un réseau panaméricain d’institutions de recherche et d’enseignement à la maîtrise et au doctorat. Il a aussi été chargé de cours dans différentes universités au Québec, au Canada et en Amérique latine.

Ses recherches transdisciplinaires visent à mieux comprendre les stratégies de différents acteurs pour influencer les politiques d’innovation et de développement et leurs résultats dans des pays qui ont un important secteur d’extraction de matières premières non renouvelables. Ses recherches doctorales et postdoctorales sur l’Amérique latine (Venezuela, Équateur, Bolivie) mobilisent une perspective d’économie politique culturelle critique afin de mieux saisir les batailles sémiotiques que mènent les élites économiques et les conglomérats afin de faire accepter leurs pratiques en dépit de l’opposition des communautés locales. Il travaille actuellement à lier ces préoccupations de recherche au contexte canadien, et plus précisément à celui de l’Ontario, où l’extraction de matières premières est non seulement très présente, mais continue à se développer.

Thomas Chiasson-LeBel fait également partie d’un collectif de chercheurs provenant de différents pays, financé pour développer une recherche comparative sur les effets économiques et politiques des soulèvements populaires de 2019 au Chili et en Équateur.

Thomas Chiasson-LeBel a publié divers articles révisés par les pairs, chapitres (livres scientifiques, manuels) et coordonné la publication de plusieurs revues scientifiques qui comparent l’influence des mouvements sociaux et celle des élites économiques sur la sélection et l’application de politiques d’innovation et de développement dans différents contextes. Il collabore à différents groupes de recherches internationaux. Il est membre du Extractivism and Society Research Cluster de l’Université de la Californie à Santa Cruz, groupe qu’il a contribué à cofonder alors qu’il poursuivait ses recherches postdoctorales sous l’égide de cette université. Il participe également au groupe de recherche Élites et distribution de la richesse du Centre Maria Sibylla Merian pour les études avancées en sciences sociales et humaines.

Champs d’intérêt | expertises

  • Théories du développement
  • Extractivisme
  • Économie politique comparée
  • Classes sociales
  • Élites économiques
  • Mouvements sociaux
  • Sociologie économique
  • Théories de l’État

Sarah Choukah

Professeure adjointe au pôle d’études et de recherche en Cultures numériques.

Diplômes et coordonnées

  • 2020 Ph.D. Communication, Université de Montréal
  • 2008 B.Sc. Sciences de la communication, Université de Montréal

Adresse courriel: sarah.choukah@uontario.ca.

Biographie

Sarah Choukah détient un doctorat en communication de l'Université de Montréal. Ses recherches se situent au carrefour des nouvelles technologies numériques, des arts médiatiques et électroniques, et des sciences. Elle a enseigné de nombreux cours dans les départements et programmes de communication de l'Université de Montréal et du campus Glendon de l'Université York. Son programme de recherche se développe en tandem avec l'exploration de nouvelles pratiques pédagogiques. Sa pratique artistique interroge les rôles des technologies numériques dans la constitution d'un monde tout autant prometteur que menacé d'extinction. Elle s'inspire entre autres du bio-art, de la programmation et des mouvements de contestations créatives afin d'explorer de nouveaux modes d'appartenances et d'actions collectives.

Champs d’intérêt | expertises

  • Démocratisation des nouvelles technologies et biotechnologies;
  • histoire sociale et culturelle des technologies numériques;
  • données ouvertes;
  • résistances et droits numériques;
  • internet des objets;
  • métavers;
  • problématiques relatives à l’intelligence artificielle,
  • l’apprentissage machine et les hautes technologies;
  • bioart, programmation et électronique créatives;
  • féminismes et nouvelles technologies.

Ethel Côté

Professeure associée au pôle d’études et de recherche en Economie et innovation sociale.

Diplômes et coordonnées

C.M., O.Ont, B.A., Diplôme 2e cycle Développement économique communautaire, Université Concordia

Adresse courriel: ethel.cote@uontario.ca

 

Biographie

Récipiendaire entre autres de l’Ordre du Canada, de l’Ordre de l’Ontario, de l’Ordre des caisse populaires, de la Pléiade - Ordre de la Francophonie, du Prix Saphir – personnalité féminine de l’année 2017 - Fondation franco-ontarienne, du Prix d’honneur coopératif et championne de l’autonomisation économique des femmes – ONU, Ethel Côté est entrepreneure sociale et professeure associée à l’Université de l’Ontario français en économie et innovation sociale et conférencière internationale. Qu’il s’agisse de mise en place de gestion des organisations, d’innovation sociale, d’économie sociale et solidaire, sa feuille de route témoigne de son professionnalisme.  À ce jour, 952 organismes, institutions, gouvernements ou entreprises ont fait appel à ses services et 49 400 ont suivi ses cours ou ses formations.

 

Champs d’intérêt | expertises

  • Économie sociale et solidaire avec perspective de genre
  • Écoféminisme
  • Innovation sociale
  • Gestion des organisations
  • Gestion des entreprises collectives et Entrepreneuriat social
  • Développement des affaires

Candice Houtekier

Professeure Associée au pôle d’études et de recherche en Cultures numériques.

Diplômes et coordonnées

  • BA en Histoire de l’Art
  • MA en Histoire de l’Art avec mineur en Études de jeux vidéo

Adresse courriel: candice.houtekier@uontario.ca

Biographie

Fondatrice d'Art Collision, une agence de marketing numérique basée à Toronto qui se concentre sur le développement web et la réalité virtuelle pour le marché de l’art. Chef d'équipe avec d'excellentes compétences en communication. Expérience dans la création de partenariats avec des organisations culturelles et des entreprises technologiques. Éducation en histoire de l'art et en études de jeux vidéo.

Champs d’intérêt | expertises

  • Stratégies numériques
  • Résolution de problème
  • Conception et développement web
  • Innovations numériques
  • Marché de l'art
  • Réalité virtuelle
  • Arts & Culture

Matthieu Josselin

Professeur adjoint au pôle d’études et de recherche en Enseignement et apprentissage

Diplômes et coordonnées

  • Post-doctorat à la Chaire de recherche du Canada sur l’équité numérique en éducation à l’Université du Québec à Montréal (2021-2022)
  • Doctorat en sciences du langage de l’Université de Nantes (2020)
  • Doctorat en sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (2020)
  • Maîtrise de recherche en Interculturalité, Langues et Cultures de l’Université Catholique de l’Ouest, Angers, France (2011)
  • Licence quadrilingue en Langues, Littérature et Civilisations étrangères de l’Université Catholique de l’Ouest, Angers, France (2009)

Adresse courriel: matthieu.josselin@uontario.ca

 

Biographie

Matthieu Josselin détient un doctorat en sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (en andragogie et compétences socioaffectives), un doctorat en sciences du langage de l’Université de Nantes (en pragmatique affective), et un post-doctorat de la Chaire de recherche du Canada sur l’équité numérique en éduction à l’Université du Québec à Montréal. Depuis 2009, il a enseigné à l’université le français et l’anglais langues secondes, la gestion de conflits interculturels, la communication orale et la didactique des langues. Il a également été conseiller en pédagogie universitaire à l’Université du Québec à Montréal de 2020 à 2022. Administrateur chez Thèsez-vous depuis 2019 et co-fondateur du réseau français des associations Paren(thèse), il agit pour soutenir les étudiant.e.s en rédaction aux cycles supérieurs face aux enjeux d’isolement, de prolongation des études et de décrochage.

Champs d’intérêt | expertises

  • Ethnographie critique des environnements d’apprentissage des étudiant·e·s
  • Approche transdisciplinaire des compétences socioaffectives et interculturelles
  • Pragmatique affective
  • Andragogie
  • Méthodologies de recherche qualitative

Frédérik Leclerc

Professeur adjoint du pôle d’études et de recherche sur les Environnements urbains

Diplômes et coordonnées

  • Doctorat en études urbaines (Ph.D) [Université du Québec à Montréal]
  • Maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (M. ATDR) [Université Laval]
  • Maîtrise en géographie (M. Sc. géogr.) [Université Laval]
  • Baccalauréat en histoire (B.A.) [Université Laval]

Adresse courriel: frederik.leclerc@uontario.ca

Biographie

Titulaire d’un doctorat en études urbaines de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et d’une maîtrise professionnelle en aménagement du territoire et développement régional (ATDR) de l’Université Laval, Frédérik Leclerc s’intéresse aux trajectoires historiques et actuelles de l’urbanisme à travers un regard fortement teinté de géographie.

De nature transdisciplinaire, ses recherches portent sur la circulation et l’appropriation des courants urbanistiques contemporains, puis sur le rapport que cette discipline entretient avec les territoires sur lesquels elle se pose. S’agit-il d’un actant de premier plan ou d’une variable secondaire ? Et en quoi ces tendances peuvent-elles nous renseigner sur la capacité des professionnels de l’aménagement à habiter et à édifier le monde ?

Champs d’intérêt | expertises

  • Théories et pratiques de l’urbanisme
  • Urbanisme durable
  • Histoire de l’urbanisme
  • Théories sur la territorialité/territorialisation
  • Philosophie de l’urbanisme
  • Morphologie urbaine
  • Projet urbain

Jérémie Pelletier-Gagnon

Professeur adjoint au pôle d’études et de recherche des Cultures numériques

Diplômes et coordonnées

  • Ph.D., Humanités numériques et littérature comparée, University of Alberta, Department of Modern Languages and Cultural Studies/Office of Interdisciplinary Studies, 2019.
  • M.A., Études est-asiatiques, McGill University, East Asian Studies Department, 2011.
  • B.A., Bidisciplinaire Histoire et Études est-asiatiques, Université de Montréal, 2009

Adresse courriel: jeremie.pelletier-gagnon@uontario.ca


 

Biographie

Jérémie Pelletier-Gagnon est titulaire d’un doctorat en Humanités numériques et littérature comparée de l’Université de l’Alberta. Il s’intéresse à l’analyse de contenu par intelligence artificielle et à l’étude culturelle du jeu vidéo, et ce, sous la loupe du jeu vidéo japonais. Ses travaux portent sur l’étude de la circulation transnationale des médias numériques, de la convergence des affordances techniques, de l’espace urbain et du design de jeu dans les arcades japonaises, des cultures vidéoludiques en ligne par analyse de données textuelles, ainsi que des pratiques de communications artificielles en contexte vidéoludique.

Champs d’intérêt | expertises

  • Études du jeu vidéo ;
  • Analyse de données ;
  • Fouille de textes ;
  • Études japonaises ;
  • Études postcoloniales ;
  • Mondialisation ;
  • Spatialité.

Stéphane Roche

Professeur titulaire invité et responsable par intérim du pôle d’études et de recherche sur les Environnements urbains

Diplômes et coordonnées

  • 1997 : Ph.D. Sciences Géographiques - SIG (Université d’Angers, France)
  • 1994 : DEA (Master) Aménagement du territoire (Université de Nantes, France)
  • 1993 : Diplôme (B.Ing.) d’Ingénieur Géomètre-Topographe (ESGT-CNAM, Paris, France)

Adresse courriel: stephane.roche@uontario.ca

Biographie

Ingénieur et géographe, Stéphane Roche explore la complexité des modes d’organisation spatiale des sociétés humaines et les enjeux soulevés par la transition numérique dans les écosystèmes urbains anthropocènes. Il s’intéresse aux compétences et au raisonnement spatial comme source principale d'une nouvelle forme d'intelligence urbaine au service de l’action climatique et de la santé durable. Avant de rejoindre l’Université Laval comme professeur de sciences géomatiques en 2003, il fut durant 5 ans Maître de conférences de géographie à l’Université d’Angers (France). De 2018 à 2020, il fut vice-recteur à la recherche et aux affaires académiques à l’Institut national de la recherche scientifique - INRS. Entre 2014 à 2018, Stéphane Roche était vice-doyen à la recherche et aux études de la Faculté de foresterie, géographie et géomatique à l’Université Laval. Il y occupait préalablement, les fonctions de directeur du Centre de recherche en géomatique (2005-2007), de directeur du département des sciences géomatiques (2007-2011), et de directeur scientifique du Réseau de Centres d’excellence Geoide (2012-2013). Stéphane Roche a publié cinq livres, 30 chapitres de livres, près de 200 publications scientifiques à comité de lecture, et prononcé 300 conférences dont plus de la moitié sur invitation. Il a obtenu près de 15 millions $ en subventions de recherche. Il régulièrement sollicité par les médias (environ 90 interventions : Radio Canada, France culture, TVA, MATv, TéléQuébec, La Presse, Le Devoir, Le Soleil, Le journal de Québec, PLAN…). Il a dirigé et codirigé 14 stagiaires post-doctoraux et professionnel.le.s de recherche, 19 étudiant.e.s au doctorat, 47 étudiant.e.s de maitrise et 38 stagiaires de premier cycle.

Champs d'intérêt | expertises

  • Villes intelligentes et intelligence urbaine,
  • Raisonnement et compétences spatiales,
  • Science du lieu,
  • Action climatique urbaine et santé durable,
  • Inclusion urbaine et justice spatiale,
  • Expertise géospatiale.

Mirella Tarmure Vadean

Professeure associée à l'UOF

Diplômes et coordonnées

  • Doctorat en Sciences humaines et Arts, 2011, Université Concordia (programme doctoral interdisciplinaire en français)
  • Postdoctorat en innovation en enseignement supérieur, 2011, Université de Sherbrooke
  • Certificat en gestion philanthropique, 2016, Université de Montréal/HEC

Adresse courriel: mirella.tarmure-vadean@uontario.ca

Biographie

J’ai développé quinze ans d’expérience en milieu universitaire canadien francophone, dans des postes à responsabilité progressive en enseignement, recherche et administration universitaires. Avant de rejoindre l’équipe professorale de l’Université de l’Ontario français, j’ai œuvré comme responsable de programmes interdisciplinaires et interfacultaires à l’Université de Montréal où j’ai directement participé à la co-création et la mise en pratique de sept tels programmes. Auparavant, j’ai occupé plusieurs postes en enseignement et en recherche (de chargée de cours à professeure adjointe) à l’Université Concordia en milieu francophone minoritaire, postes axés sur le développement interculturel et plurilingue. J’ai bénéficié de dix-sept subventions gouvernementales et facultaires (CRSH, FRQSC, Université Concordia, Université du Québec à Montréal, Université de Montréal) et d’une bourse des fonds extérieurs. Je suis récipiendaire d’un prix honorifique pour l'excellence académique, initiatives de recherche et collaboration interuniversitaire. Je suis autrice individuelle de cinq essais critiques avec arbitrage (dont deux qui reprennent ma thèse de doctorat réalisée et soutenue en français dans une université anglophone) et de onze articles dans des revues de pairs. J’ai dirigé ou co-dirigé six ouvrages collectifs et cinq comités de publications universitaires. J’ai créé et géré un groupe de recherche doctoral et postdoctoral interdisciplinaire sur l’épistémologie de la théorie dans le champ des Sciences humaines et sociales. J’ai donné vingt-cinq conférences dans des colloques arbitrés et j’ai organisé une vingtaine d’événements (ateliers, panels, tables rondes, colloques, podcasts vidéo) que j’ai animé. Dès le début de ma recherche (deux maitrises réalisées avant mon doctorat interdisciplinaire) et tout au long de mon parcours ultérieur, je me suis intéressée au changement de paradigme disciplinaire concrétisé par le décloisonnement et la circulation impartiale du savoir entre, parmi et au-delà des disciplines fermées, et par l’apparition de nouvelles structures et systèmes mieux adaptés au présent, ouverts vers l’avenir. Engagée dans ma communauté, je siège dans plusieurs conseils d’administration d’organismes culturels francophones. Passionnée par le milieu du livre, je suis responsable de la collection des essais « Notifications » de la maison Hashtag de Montréal, qui se démarque dans le paysage éditorial francophone par le rassemblement des discours contemporains sur la diversité, sur les marginalités invisibles en quête d’une identité aujourd’hui. Dernièrement, la collection que je dirige a fait paraître quatre essais sur l’intégration, la migration, l’interculturalité, ainsi que sur la réalité autochtone (traduction de l’anglais vers le français).

Champs d’intérêt | expertises

  • Expertise : transdisciplinarité et interdisciplinarité - recherche, enseignement, administration curriculaire et gouvernance
  • Expertise en enseignement plurilingue et multiculturel – intégration socioculturelle en milieu francophone canadien
  • Intérêts actuels de recherche :
  • Transmission des savoirs et développement de la conscience humaine : paradigme de la complexité et de l’épistémologie intégrative prospective
  • Réarrangement des savoirs et interactions disciplinaires/sectorielles, cartographie des compétences et habilités transdisciplinaires au XXIe siècle

Leandro Vergara-Camus

Professeur agrégé et responsable du pôle d’études et de recherche en Économie et innovation sociale

Diplômes et coordonnées

  • Doctorat en science politique (Université York)
  • Maîtrise en science politique (Université National Autonome du Mexique, UNAM)
  • Bac en science politique (Université du Québec à Montréal, UQAM)
  • Mineure en études latino-américaines (Université de Montréal)

Adresse courriel: leandro.vergara-camus@uontario.ca

Biographie

Avant de se joindre à l’UOF, il a enseigné en études du développement à la SOAS de l’Université de Londres (2012 à 2021) et en économie politique internationale à l’Université de Groningen aux Pays-Bas (2008-2012). Auparavant, au Canada, il a enseigné à l’Université York, McMaster et l’Université d’Ottawa. Ses champs d’enseignement et de recherche sont l’économie politique du développement, les théories critiques, la mondialisation, le développement alternatif, les mouvements sociaux et les mouvements paysans, les industries extractives, la transition énergétique et le développement durable. Sa région de spécialisation est l’Amérique latine. Il a publié deux livres et de nombreux articles et chapitres de livres en anglais, espagnol, français et portugais, dont certains ont été traduits à allemand et au turc. Il a été invité comme conférencier dans des universités en Allemagne, Espagne, Équateur, Irlande et Angleterre. Il coordonne le groupe de travail sur les changements agraires de la International Initiative for the Promotion of Political Economy (IIPPE). Ses recherches actuelles portent sur les énergies renouvelables, les industries extractives et la transition énergétique mondiale dans le contexte des changements climatiques.

Champs d’intérêt | expertises

  • Amérique latine
  • Économie politique
  • Théories du développement et développement alternatif
  • Théories marxistes
  • Théories de l’État
  • Mouvements sociaux
  • Développement durable
  • Transition énergétique
  • Énergies renouvelables

Mischa Young

Professeur adjoint au pôle d’études et de recherche en Environnements urbains.

Diplômes et coordonnées

[2020] Doctorat en aménagement (Ph.D.), Université de Toronto

[2016] Maîtrise en études urbaines (M.Sc.), Université du Québec à Montréal

[2013] Baccalauréat ès arts (B.A.), Université McGill

 

Adresse courriel: mischa.young@uontario.ca

Biographie

Mischa Young est professeur adjoint au pôle d’études et de recherches en Environnements urbains à l’Université de l’Ontario français. Il détient un baccalauréat en économie de l’Université McGill, une maîtrise en études urbaines de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), et un doctorat en urbanisme de l’Université de Toronto, pour laquelle il a reçu le prix de la meilleure thèse en transport discerné par l’Association Américaine des Géographes (AAG) en 2020. Il a ensuite suivi des études postdoctorales à l’Université de Californie, Davis, portant sur les nouvelles technologies et innovations en transport. Avant de venir à l’UOF, Mischa a enseigné au département de géographie et de planification à l’Université de Toronto et a travaillé comme analyste à l’agence du développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Ses recherches et publications portent principalement sur l’économie urbaine, le développement durable, et l’avenir de la mobilité – tant des biens que des individus – dans un contexte urbain. Récemment, ses travaux se sont penchés sur les services de covoiturage commercial, tels Uber et Lyft, afin de discerner leurs impacts sur nos villes et concevoir des politiques et réglementations pour mieux les encadrer. Mischa est aussi membre du partenariat multisectoriel pancanadien, Mobilizing Justice, qui a pour objectif de résoudre les inégalités en matière de transport dans les villes canadiennes. Au-delà de ses recherches en transport, il est aussi intéressé par la circulation des biens au sein des villes et les changements de comportements d’achat induits par de nouvelles technologies, tels les applications de livraison de nourriture et les achats en ligne.

Champs d’intérêt | expertises

  • Transport urbain
  • Nouvelles technologies en transport
  • Ville intelligente
  • Biodiversité urbaine
  • Achat en ligne

Hela Zahar

Professeure agrégée et responsable du pôle d’études et de recherche en Cultures numériques.

Diplômes et coordonnées

  • Doctorat en études urbaines,  
    Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux environnements numériques et l’intermédiation culturelle, INRS, Montréal, 2013-2018,
    Prix de la meilleure thèse de doctorat.
  • Doctorat en sciences et techniques des arts (profil cinéma),
    Université de Tunis, Université de Paris III Sorbonne-Nouvelle (cotutelle), 2002-2007
    Mention d’excellence
  • Maîtrise en sciences et techniques des arts, 
    Université de Tunis, 2000-2002
    Mention d’excellence. 
  • Baccalauréat en communication, 
    Université de Tunis, 1990-1995
    Mention très bien

 

Adresse courriel: hela.zahar@uontario.ca

Biographie

Hela Zahar est détentrice d'un doctorat en études urbaines à la Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux environnements numériques et l’intermédiation culturelle de l’Institut national de la recherche scientifique (Montréal) et d'un doctorat en cinéma de l’Université de Tunis/Paris III Sorbonne Nouvelle. Ses recherches actuelles portent sur la sociologie des cultures urbaines et numériques, la visibilité des scènes culturelles physiques et numériques, les transformations sociales engendrées par les technologies et les médias numériques et l’analyse critique des médias interactifs.

Champs d’intérêt | expertises

  • Culture numérique
  • Sociologie de la culture
  • Culture visuelle
  • Études critiques des médias.